Il meurt enterré vivant dans un cercueil en voulant tester sa résistance

Infos no image

Publié le 2 juin 2011 par Mathias


BLAGOVECHTCHENSK – Un Russe avait demandé à un ami de l’enterrer vivant une nuit afin de prouver son courage et mettre à l’épreuve sa résistance, résultat il est mort au cours de cette étrange expérience, a annoncé mercredi la police à l’AFP.

Plusieurs témoignages enthousiastes racontant des expériences similaires, qui ne connaissent pas toutes une fin tragique, ont été publiés dans la blogosphère russe, sans qu’il soit possible de vérifier l’authenticité de ces récits.

L’été dernier, un habitant de la région de Vologda (nord) était mort asphyxié après s’être fait enterrer volontairement pour «se débarrasser de la peur de la mort».
Selon l’enquêteur Loubinski, une violente averse s’étant abattue sur la région pendant la nuit, l’eau de pluie a pu obstruer les tuyaux de ventilation.

Ayant recouvert la fosse de planches de bois et de 20 centimètres de terre, l’ami de la victime est rentré chez lui après avoir reçu un coup de téléphone rassurant en provenance du cercueil. Le lendemain matin, il a ouvert la fosse et y a retrouvé un corps sans vie.

Les deux hommes ont creusé une fosse dans un jardin et y ont placé une sorte de cercueil de leur fabrication équipé de tuyaux assurant la ventilation, a-t-il ajouté. La victime s’est installée dans le cercueil avec une couverture, une bouteille d’eau et un téléphone portable.

«D’après son ami, cet homme de 35 ans qui voulait tester sa résistance lui a demandé avec insistance de l’aider à passer une nuit enterré vif», a indiqué Alexeï Loubinski, du Comité d’enquêtes local.

Source : AFP via La Presse

# # # # #

Articles similaires


Commentez cet article !

Ceci pourrait vous intéresser


Partager avec un ami