La liste complète des prix Ig Nobel 2015

Infos

Publié le 18 septembre 2015 par Mathias


Tous les ans sont décernés les prix Ig Nobel, récompensant des travaux et études scientifiques « absurdes » faisant dans un premier temps rire, avant de faire réfléchir.

Ce jeudi 17 septembre s’est tenue sur le campus universitaire d’Harvard aux États-Unis, la cérémonie des Ig Nobel 2015, soit la 25ème depuis leur création. Et cette année « la cuvée » a été très bonne 🙂

Voici la liste des études récompensées dans chaque discipline et les lauréats :

– Chimie : l’invention d’une formule chimique permettant la dé-cuisson d’un œuf dur.

Lauréats : Callum Ormonde, Colin Raston, Tom Yuan, Stephan Kudlacek, Sameeran Kunche, Joshua N. Smith, William A. Brown, Kaitlin Pugliese, Tivoli Olsen, Mariam Iftikhar et Gregory Weiss.

Retrouvez plus d’explications (en anglais) ici.

– Physique : le poids d’un animal pesant plus de 3kg n’a aucune influence sur la vitesse à laquelle sa vessie se vide… (21 secondes en moyenne pour les mammifères)

Lauréats : Patricia Yang, David Hu, Jonathan Pham et Jerome Choo

Plus d’explications sur leur étude (en anglais) ici.

– Littérature : l’étude de l’universalité du mot « Huh? » à travers les langages humains.

Lauréats : Mark Dingemanse, Francisco Torreira et Nick J. Enfield

Les résultats de leur étude sont consultables ici.

– Management : de nombreux dirigeants d’entreprise ont développé plus jeune une affection pour la prise de risque, lors de catastrophes naturelles.

Lauréats : Gennaro Bernile, Vineet Bhagwat, P. Raghavendra Rau

Leurs travaux sont à lire ici.

– Le prix d’Économie a été attribué à la Police de Bangkok qui offre une prime à ses agents refusant les pots de vin.

– Médecine : l’étude expérimentale des bénéfices biomédicaux des bisous, caresses et autres gestes affectueux entre amoureux, notamment dans la lutte contre les allergies.

Lauréats : Hajime Kimata, Jaroslava Durdiaková, Peter Celec, Natália Kamodyová, Tatiana Sedláčková, Gabriela Repiská, Barbara Sviežená et Gabriel Minárik

Les résultats de leurs travaux scientifiques sont à lire ici, , encore ici et enfin

– Mathématiques : la recherche de techniques mathématiques afin de déterminer comment Ismaïl ben Chérif (Roi marocain) a pu avoir 888 enfants entre 1697 et 1727.

Lauréats : Elisabeth Oberzaucher et Karl Grammer

Les conclusions de leurs travaux sont à lire ici.

– Biologie : les poulets auxquels on a attaché une queue artificielle ont la même démarche (supposée) que les dinosaures.

Lauréats : Bruno Grossi, Omar Larach, Mauricio Canals, Rodrigo A. Vásquezet José Iriarte-Díaz

Vous pourrez retrouver leur étude en suivant ce lien.

– Diagnostic médical : une appendicite aiguë peut être plus précisément diagnostiquée lorsque le patient roule sur un dos d’âne.

Lauréats : Diallah Karim, Anthony Harnden, Nigel D’Souza, Andrew Huang, Abdel Kader Allouni, Helen Ashdown, Richard J. Stevens et Simon Kreckler

L’étude est à retrouver ici.

– Physiologie et entomologie : la création d’une échelle de mesure de la douleur la piqûre d’un insecte et l’étude de la partie du corps humain la plus sensible à une piqûre d’abeille, à savoir le nombril. 

Lauréats : Justin Schmidt et Michael L. Smith

L’étude sur l’échelle de douleur est à retrouver et celle sur la partie du corps la plus sensible, ici.

Merci et bravo à eux de faire avancer la Recherche 🙂

Source & Photo : Improbable Research

# # #

Articles similaires


Commentez cet article !

Ceci pourrait vous intéresser


Partager avec un ami