Grâce à un tatouage, il retrouve sa famille perdue 24 ans plus tôt

Infos

Publié le 20 octobre 2013 par Mathias


BOMBAY – Un policier indien, qui avait perdu sa famille dans une gare bondée il y a 24 ans, a récemment retrouvé les siens grâce à un tatouage sur son bras…

A six ans, en 1989, Ganesh Raghunath Dhangade perd ses parents, montés dans un train sans lui. Il se retrouve à Bombay où il est d’abord pris en charge par un pêcheur avant d’être placé dans deux orphelinats. Il passe ensuite des années à consulter les archives de la police concernant les personnes disparues avant de devenir lui-même agent de police en 2011.

Un seul indice le guide dans sa recherche: un tatouage sur le bras droit du nom de sa mère, Manda.

Une autre pièce du puzzle a ensuite émergé des archives de son premier orphelinat où il avait donné le nom du lieu où il vivait, « Mama Bhanja », une région boisée proche de Bombay.

Il y a quelques jours, Dhangade s’est rendu dans cette région avec ses collègues à la recherche de Manda. Il est alors conduit vers la cabane d’une vieille dame, qui y était installée depuis des années.

« Elle a confirmé qu’elle avait perdu son fils il y a des années. Interrogée sur un éventuel signe le caractérisant, elle a répondu qu’il avait un tatouage sur le bras. Je lui ai montré et elle l’a aussitôt reconnu », raconte son fils.

« Nous sommes restés silencieux quelques minutes avant de nous étreindre et de pleurer », ajoute t-il.

Source : Belga via 7sur7

# #

Articles similaires


Commentez cet article !

Ceci pourrait vous intéresser


Partager avec un ami