Un Britannique sur cinq aurait préféré naître en France

Infos no image

Publié le 9 octobre 2006 par Mathias


LONDRES – Plus d’un Britannique sur cinq aurait préféré naître en France selon un sondage paru lundi.

Malgré l’antipathie légendaire entretenue avec les Français, les Britanniques semblent avoir succombé au « facteur Henry », du nom du joueur du club londonien de football d’Arsenal, Thierry Henry. La plus grande visibilité de vedettes françaises au plan international, comme l’actrice Audrey Tautou, a provoqué un regain de francophilie au pays de Shakespeare.

Ainsi, 22% des Britanniques auraient préféré naître sur l’autre rive de La Manche. A défaut, ils sont 32% à opter pour la France s’ils devaient « délocaliser » leur famille et leurs amis, devant l’Espagne et l’Italie (19% chacun), selon un sondage effectué auprès de 1.010 personnes par l’institut ICM à l’occasion de la Semaine du vin français à Londres (9 au 15 octobre). Ils sont seulement 23% à choisir le Royaume-Uni comme lieu de vie idéal.

A peine plus de 50% des personnes de moins de 50 ans interrogées conserveraient leur nationalité britannique.

Selon ce sondage, la France a les faveurs des Britanniques devant tout autre pays, y compris la Grande-Bretagne, pour travailler et prendre sa retraite (37%). Ils ne sont que 30% à vouloir passer leur retraite au Royaume-Uni.

Source : AFP

# # #

Articles similaires


Commentez cet article !

Ceci pourrait vous intéresser


Partager avec un ami