Un poisson préhistorique à mâchoire de tyrannosaure

Infos no image

Publié le 30 novembre 2006 par Mathias


PARIS – Un poisson qui régnait sur les océans il y a 400 millions d’années était capable de déchiqueter ses victimes avec la force d’un tyrannosaure. C’est en tout cas ce qu’ ont découvert des scientifiques américains, après avoir reconstitué la musculature de la mâchoire de ce redoutable prédateur.

Dunkleosteus terrelli, un poisson de la taille d’un « petit » autobus, mesurait jusqu’à 11 mètres de long et pouvait peser jusqu’à 4 tonnes, selon cette étude, publiée dans les Biology Letters de la Société royale britannique.

Les scientifiques connaissaient depuis longtemps ce prédateur par ses restes fossiles, mais sans soupçonner la force et la puissance de sa morsure. Les mâchoires de ce poisson à plaques cuirassées étaient capables d’exercer une pression de 5 tonnes. L’effet en était encore accentué par une dentition acérée, pouvant exercer une force de 5.500 kg/cm2.

De surcroît, Dunkleosteus terrelli était capable d’ouvrir et de refermer sa gueule en un éclair (un cinquantième de seconde). Habituellement, soulignent les auteurs de l’étude, un poisson a soit une morsure puissante, soit une morsure rapide, mais possède rarement les deux caractéristiques en même temps.

La force des mâchoires de l’ancien prédateur est à peu près deux fois celle de l’actuel requin blanc à la sinistre réputation.

Source : AFP

# #

Articles similaires


Commentez cet article !

Ceci pourrait vous intéresser


Partager avec un ami