Aki Ra a désamorcé seul plus de 50000 mines antipersonnel au Cambodge en 15 ans

Infos

Publié le 21 janvier 2015 par Mathias


PHNOM PENH – Un Cambodgien de 45 ans, anciennement enfant soldat pour les Khmers Rouges, s’attelle depuis 22 ans à déterrer des mines antipersonnel pour sécuriser son pays et garantir un avenir sans mines à ses compatriotes. Il en a désamorcé plus de 50 000 ans à lui tout seul…

Né en 1970, Aki Ra a vu ses parents se faire enlever puis tuer par le régime militaire des Khmers Rouges. Ces derniers l’ont enrôlé de force comme soldat dans les rangs de leur armée et fut très rapidement envoyé sur le front où il servait à acheminer des mines antipersonnel sur le front.

En effet comme l’explique le site Oddity Central qui a récemment publié un article sur son incroyable combat, Aki a été habitué dès son plus jeune âge au maniement des mines, puisqu’il lui est déjà arrivé d’en transporter une centaine pour les acheminer sur les champs de bataille. Aki explique qu’à l’époque il voyait en permanence des personnes mutilées et blessées par les mines.

Le 7 janvier 1979 il fut capturé par l’armée vietnamienne lors de la prise de Phnom Penh, la capitale du pays. Il a ensuite été contraint de se battre contre son ancien camp pour ne pas être exécuté. Il raconte ainsi avoir un jour aperçu son oncle parmi ses ennemis et avoir volontairement tiré au dessus de sa tête pour ne pas le tuer.

L’enfant devenu homme a ensuite rejoint l’armée Cambodgienne lorsque l’armée vietnamienne s’est retirée du pays, officiellement le 26 septembre 1989. Aki a alors été scolarisé pour la première fois de sa vie, à l’âge de 20 ans. Pour la petite anecdote, il parle aujourd’hui six langues..!

En 1992 lorsque les casques bleus de l’ONU sont intervenus au Cambodge, un travail de nettoyeur de champs de mine lui a été proposé. Ayant vu les horreurs générées par les explosions de celles-ci, Aki a tout naturellement accepté le poste.

Cela fait désormais 22 ans ou 23 s’il l’on compte 2015 comme une année pleine, qu'”armé” d’un détecteur de métaux, Aki les repère et les neutralisent. Pour cela, il creuse autour d’elles et utilise un couteau et des pinces pour les désamorcer.

Il en a ainsi neutralisé 50 000 rien entre 1992 et 2007 et son travail continue toujours aujourd’hui, où l’on estime encore à environ cinq millions le nombre de mines au Cambodge…

Aki a depuis ouvert une fondation pour venir en aides aux enfants orphelins des mines. Voici le site internet de la fondation.

Son combat de longue haleine et exemplaire en terme de courage lui a valu d’être nommé par la chaîne de télévision CNN comme l’un des dix héros de l’année 2010. Un documentaire (en anglais) de Richard Fitoussi et intitulé : “Le soldat parfait” lui a également été dédié. Vous pourrez le voir ci-dessous :

Photo à la une : Cambodian Self Help Demining

# # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami