Un gâteau datant de 1871 vendu dans une foire aux antiquités

Infos no image

Publié le 18 avril 2009 par Mathias


BIRMINGHAM – Un morceau de gâteau datant de 1871, témoin d’un des mariages les plus controversés de la couronne britannique, celui de la princesse Louise, quatrième fille de la reine Victoria, a été mis en vente jeudi dans une foire aux antiquités à Birmingham.

La pâtisserie serait le seul vestige connu des noces organisées il y a 138 ans pour le mariage entre la princesse Louise et le marquis de Lorne. Elle a été proposée au prix de 145 livres sterling (160 euros) à la foire « Antiquités pour tout le monde » par l’antiquaire John Shepherd, qui l’avait lui-même achetée à un particulier.

« J’aime les objets insolites avec une histoire », a-t-il expliqué. « Celui-ci était manifestement chéri par la famille royale. » La part séchée de 2,5 centimètres d’épaisseur, exposée pendant des générations dans des cabinets de curiosités, n’est qu’une toute petite portion du gâteau de 1,5 mètre de haut et de 100 kilos servi lors du mariage en 1871. La confection de la pâtisserie avait pris trois mois.

Le mariage avait défrayé la chronique, la princesse Louise étant, au grand dam du prince de Galles, la première princesse britannique à épouser un roturier. Elle avait décidé de ne pas se conformer à la tradition qui aurait voulu qu’elle épouse un aristocrate.

L’heureux acquéreur pourra faire ce qu’il veut du gâteau, mais les organisateurs de la foire se montrent prudents. « Nous conseillons de ne pas manger un morceau de gâteau vieux de 138 ans », a déclaré Amy Kiernan, porte-parole de la manifestation.

Source : AP

# # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami