Un club d’escort-girls pour financer sa participation aux JO

Infos no image

Publié le 13 juillet 2009 par Mathias


AUCKLAND – Un pratiquant de taekwondo néo-zélandais malheureux aux Jeux Olympiques de Pékin a décidé d’ouvrir un bordel pour financer sa quête de médailles aux Jeux de Londres.

Logan Campbell, 23 ans, a expliqué que son « club de gentlemen », situé à Auckland, qui fournit les services d’escort-girls, allait l’aider à trouver les 200.000 dollars nécessaires pour qu’il participe aux J.O. de 2012.

Campbell avait fini 16e en catégorie poids plume aux Jeux de Pékin, et assure avoir dépensé 90.000 dollars pour participer à différents événements sportifs en vue de ces premiers jeux. L’argent provenait principalement de ses parents. Son père, employé dans une salle de vente, avait pris un deuxième emploi pour l’aider à réaliser son rêve olympique.

Cette fois, Campbell ne veut plus être à charge, d’où l’idée d’ouvrir cet établissement de plaisirs. Il a présenté plusieurs de ses partenaires féminines à sa mère, qui a ainsi découvert qu’elles sont « des personnes normales, aimant les enfants ».

Le responsable du taekwondo en Nouvelle-Zélande, John Schofield, rappelle que la sélection olympique se base non seulement sur les performances sportives, mais aussi sur la faculté des athlètes à incarner un rôle d’exemple pour la jeunesse de leur pays.

Source : AP

# # # #

Articles similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami