Un phoque vit près de Bergerac à environ 200 km de la mer

Infos no image

Publié le 12 avril 2011 par Mathias


BERGERAC – Un phoque semble avoir élu domicile depuis une semaine sur le bord de la Dordogne, près de Bergerac (Dordogne), à près de 200 km de l’estuaire, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

L’animal, qui mesure environ 1,80 m, a été aperçu à plusieurs reprises, dans l’eau et sur les rives, par des pêcheurs et un garde-pêche qui n’en croyaient pas leurs yeux. “Je n’avais jamais vu ça” a déclaré ce dernier à l’AFP.

La raréfaction de la nourriture dans l’estuaire de la Gironde et l’augmentation de la population des phoques ont sûrement poussé l’animal à quitter sa tribu, selon Willy Dabin, du Centre de recherche sur les mammifères marins (CRMM) de La Rochelle, contacté par l’AFP.

Pour Frédéric Dhermy, directeur du centre piscicole des eaux de Queyssac, le phoque a sans doute suivi un banc d’aloses, des poissons de mer appréciés des phoques pour leur nourriture, qui allaient pondre dans une gravière de la Dordogne.

Ce phénomène insolite est tout à fait naturel selon M. Dabin: “la dégradation des eaux des rivières a rendu le phénomène rare, mais il était courant de voir des phoques et même des dauphins remonter certaines rivières à la recherche de nourriture”. En 2006 par exemple, un autre phoque avait été observé dans l’Isle, à 30 km de la position du phoque actuel.

Le phoque va rester dans son milieu naturel. “Il n’y a pas de raison, s’il n’est pas en danger, d’intervenir”, selon M. Dabin. Espèce protégée, le phoque n’est pas un animal dangereux, mais peut devenir agressif si l’on ne respecte pas un périmètre de sécurité de 20 à 30 mètres. “A moins de 2 mètres, il peut mordre très fort”.

Source : AFP

# # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami