Infos

Un champignon mangeur de plastique découvert en Amazonie

MANAUS – Des étudiants américains de Yale ont découvert dans la forêt amazonienne un champignon capable de casser des chaînes de polyuréthane contenu dans le plastique. Une découverte de tout premier plan, alors que le plastique a envahi la planète, et qu’il met de 50 à 200 ans – les bouteilles d’eau par exemple – à se dégrader.

Le Pestalotiopsis microspora, c’est son petit nom, se nourrit du polyuréthane, un polymère très utilisé dans la fabrication de mousses de plastique, d’adhésifs et de peintures, permettant du coup d’accélérer considérablement son recyclage.

De plus, il est efficace dans des milieux privés d’oxygène, comme les stations d’épuration ou les décharges publiques, où les plastiques sont généralement enfouis sous terre.

Certes, l’application de ces recherches pourrait prendre encore une vingtaine d’années, mais les perspectives sont réjouissantes. Interrogé sur France Info hier, Bernard Henrissat, directeur de recherche au CNRS, à l’université d’Aix-Marseille, s’entohousiasme : «C’est une découverte à première vue extraordinaire». Il souligne notamment que la caractéristique principale du Pestalotiopsis microspora est qu’il est «autonome» contrairement aux propriétés d’autres champignons utilisés pour réduire le temps de décomposition du plastique.

Source : La Dépêche

Articles insolites similaires