La France aurait proposé une union à la Grande-Bretagne en 1956

Infos no image

Publié le 15 janvier 2007 par Mathias


LONDRES – En 1956, le gouvernement français d’alors a proposé à la Grande-Bretagne de former une union et a même envisagé l’éventualité d’une adhésion au Commonwealth, affirme la BBC lundi.

La BBC ( vous pouvez lire l’article de la BBC en suivant ce lien ), qui se base sur des documents des Archives nationales, le président du Conseil Guy Mollet a évoqué la possibilité d’une fusion entre les deux pays avec le Premier ministre Sir Anthony Eden.

Cette discussion a eu lieu le 10 septembre 1956 au cours d’une visite de Guy Mollet à Londres. Sir Anthony a d’emblée écarté toute idée d’union, souligne la BBC.

A l’époque, rappelle la BBC, la France, confrontée à la perte du canal de Suez et au soutien égyptien à l’insurrection algérienne, cherchait à obtenir l’aide britannique dans ces deux dossiers.

Un document daté du 28 septembre 1956 rapporte une conversation entre Anthony Eden et Sir Norman Brook, le secrétaire général du gouvernement, sur une proposition française de rejoindre le Commonwealth. Selon ce document, Eden a souhaité que la proposition française soit prise en considération.

Le document ajoute que Guy Mollet “ne pensait pas qu’il y aurait des difficultés en France pour accepter la reine Elizabeth II d’Angleterre comme cheffe de l’Etat”.

Les discussions n’ont rien donné et, un an plus tard, la France devenait l’un des membres fondateurs du Marché Commun, précurseur de l’Union européenne. La Grande-Bretagne n’était pas au nombre des membres fondateurs.

Selon la BBC, ces documents avaient été ouverts au public il y a une vingtaine d’années mais n’avaient pas attiré l’attention jusqu’à présent.

Source : AP

# # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !