Un projet de « ferme à cadavres » tombe à l’eau

Infos no image

Publié le 11 mai 2007 par Mathias


SAN MARCOS – Le lieu choisi par l’université du Texas pour construire la plus grande « ferme à cadavres » des Etats-Unis, un site destiné à étudier la décomposition des corps, a été abandonné: situé près d’un aéroport, il risquait en effet de gêner le trafic aérien local en attirant des nuées de rapaces.

L’université a commencé à chercher un nouveau site pour construire cette ferme d’un genre très spécial. Des corps humains sont enterrés dans ces lieux de recherche pour permettre l’étude de leur décomposition et ainsi aider la police à déterminer avec plus de précision le moment et les circonstances de la mort sur les scènes de crime.

L’université avait initialement jeté son dévolu sur un terrain de 7 hectares près de l’aéroport municipal de San Marcos. Mais après consultation avec les responsables de l’aéroport, elle a renoncé au projet par crainte que la présence de nombreuses buses ne constituent une menace pour les pilotes.

« Si le risque encouru est peut-être très réduit, il ne peut pas être complètement écarté », a expliqué Perry Moore, un responsable de l’université. Il était prévu que le site soit entouré de barbelés et équipé de cages contre les vautours pour protéger des corps à l’air libre.

Source : AP

# #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami