De l’ADN laissé sur du papier toilette usagé trahit un voleur

Infos

Publié le 2 juillet 2014 par Mathias


OUCQUES – Un cambrioleur a été confondu par son ADN laissé sur un morceau de papier toilette usagé, qui a été retrouvé près des lieux du vol…

Le tribunal correctionnel de Blois dans le Loir-et-Cher a condamné à huit mois de prison ferme un homme qui avait cambriolé de nuit les locaux d’une société en novembre 2011 à Oucques. Il avait avec d’autres complices, dérobé des centaines de kilos de cuivre, explique Le Dauphiné Libéré sur son site.

L’homme dont l’identité est inconnue a été confondu par son ADN qu’il avait laissé sur un morceau de papier toilette usagé et retrouvé à proximité des lieux où a été commis le cambriolage. Les voleurs avaient pourtant pris le soin de ne laisser aucune empreinte digitale sur le lieu du crime mais ils n’avaient sans doute pas pensé au fait qu’un morceau de papier toilette puisse trahir l’un des leurs…

L’homme arrêté a expliqué devant la justice “n’avoir juste cédé à un besoin pressant à cet endroit”. Seulement il avait dit plus tôt ne pas se trouver sur les lieux du vol ce jour là. Ces propos n’étant pas cohérents avec ce qu’il avait précédemment déclaré, les juges ont décidé de le condamner. Il va maintenant purger une peine de huit mois de prison ferme…

Photo : Kevin Payravi / Wikimedia

# # # # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !