Au Japon les feuilles mortes d’érable se mangent frites

Infos

Publié le 8 octobre 2014 par Mathias


OSAKA – Lorsque l’on entend parler de gastronomie japonaise, on pense souvent aux sushi, makisashimi, aux soupes miso ou autres rāmen. Mais connaissiez-vous les feuilles d’érable frites comme autre spécialité culinaire ?

Le site OC explique le processus d’élaboration de cette recette vieille d’un millénaire et dont le goût serait proche des karintō, des biscuits sucrés à base de farine de blé. La recette proviendrait de la région du Kansai, dans le sud du Japon où se trouve la grande ville d’Osaka.

Chaque feuille est soigneusement sélectionnée un an avant d’être préparée. Durant tout ce temps elle est conservée dans une barrique de sel. Puis lorsque vient le moment de la préparer, elle est plongée dans une casserole où cuit de pâte à frire mélangée avec des graines de sésame et du sucre. Les feuilles d’érable sont ensuite délicatement retirées pour refroidir et pour devenir croustillantes.

En réalité ce ne sont pas les feuilles qui ont du goût mais plutôt la préparation frite qui les entourent. En effet les feuilles sont plus utilisées pour leur forme que leur saveur.

Elles sont ensuite vendues en sachet et se trouvent sur les étalages de marchés.

Le site Kotaku a publié en février dernier un article illustré de photos sur le sujet, que vous pourrez voir ci-dessous…

Et si ces feuilles vous ont surpris, peut-être que celles de Omid Asadi devraient vous plairent, mais attention… elles ne se mangent qu’avec les yeux cette fois 😉

Photos : Kotaku / Bored Panda / Flickr (Lars K) / Design Taxi / Softpedia

# # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !