Des citrouilles en forme de Frankenstein pour Halloween

Infos

Publié le 31 octobre 2014 par Mathias


FILLMORE – Un fermier californien vend pour Halloween des citrouilles en forme de tête de Frankenstein, le célèbre monstre du roman du roman de Mary Shelley qui fut incarné au cinéma par Boris Karloff en 1931…

Il y a quatre ans, Tony Dighera un fermier installé à Fillmore en Californie s’est lancé dans la culture de citrouilles-frankenstein (pumpkinsteins en anglais). Ces citrouilles spécialement conçues pour la fête d’Halloween sont le résultat d’un long travail, rapporte Tony au site KDVR.

L’idée lui est venue lorsqu’il a découvert qu’au Japon certains fermiers cultivaient des pastèques carrées. Tony a alors importé ce concept aux États-Unis et an profité pour réaliser des citrouilles spéciales Halloween. Il a alors investi tout son argent dans le développement de cette drôle de culture, au grand détriment de ses proches ayant jugé son idée folle.

Pour donner une telle forme à ses citrouilles, il les fait pousser dans des moules représentant la tête de Boris Karloff, le célèbre acteur ayant joué le rôle du Monstre de Frankenstein dans le film éponyme sorti en 1931.

Comme il l’explique au site KDVR, c’est un travail d’une grande minutie car les citrouilles pour être commercialisables doivent être parfaitement calibrées au format du moule,. Il en a produit 5 500 cette année mais n’a réussi à avoir satisfaction, que de 60% de sa production. Les 40% restants sont des citrouilles trop petites ou trop grandes, pour former correctement le visage de Frankenstein. Tony espère en produire 40 000 soit huit fois plus l’an prochain.

Ces citrouilles insolites ont néanmoins un prix élevé puisqu’elles coûtent au minimum 100 dollars (près de 80 euros) à l’unité. Elles sont vendues sur des marchés en Californie…

Voici quelques photos de Tony et de ses citrouilles :

Sympa pour décorer son appartement ou sa maison 🙂

Photos : KDVR / The Washington Times / ABC News / The Puffington Post

# # # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami