Ouverture de l’école française de Pizzaïolo

Infos no image

Publié le 9 mai 2006 par Mathias


CAP-D’AIL, France (Reuters) – A Cap-d’Ail, à côté de Monaco, l’Ecole française de pizzaïolo enseigne tout de A jusqu’à Z sur la pizza.

En une semaine de 40 heures de stage, les apprentis pizzaïolos deviennent des professionnels titulaires d’un diplôme “ès pizza”. Ils en savent suffisamment sur les bases de la fabrication de cette spécialité pour se lancer dans le métier.

“Après, ce n’est plus qu’une question de tournemain, d’habitude. Ils se perfectionnent par eux-mêmes, ils deviennent de plus en plus précis et rapides tout seuls, ils n’ont plus besoin de nous”, explique Eric Riem, restaurateur à l’origine de l’école de Cap-d’Ail.

Agréé par le ministère du Travail, cet établissement tourne à plein régime depuis 2005. L’école a déjà formé par groupes de huit élèves une centaine d’apprentis pizzaïolos, au rythme de deux stages par mois.

“Hommes, femmes, jeunes, moins jeunes, chômeurs en quête de reconversion, restaurateurs voulant élargir leurs compétences, nous accueillons de partout des gens de toutes sortes”, précise Eric Riem.

“Si nous avons autant de succès, c’est que la pizza reste un métier d’avenir. C’est un plat rustique, mais bon, universel, facile à faire et pas cher, et partout dans le monde, ça plaît. La pizza a été inventée vers le XVIIIe siècle à Naples, et depuis elle n’a cessé d’évoluer, de progresser”.

Un pizzaïolo calabrais qui voulait se perfectionner dans le métier et une jeune femme originaire d’Auvergne désireuse de convertir sa région à la pizza faite essentiellement avec des produits de chez elle, charcuteries et fromages auvergnats, faisaient partie du dernier stage. Un ancien informaticien voulant changer de vie était également dans le groupe.

Outre la Côte d’Azur, un seul autre établissement du même type existe en France. Il est situé en Bretagne.

A Cap-d’Ail, la formation coûte 800 euros, à la charge de l’élève ou, pour les métiers de bouche, à la charge des caisses de formation professionnelle. Face à la demande et au succès de l’entreprise, Eric Riem projette d’organiser des stages similaires en région parisienne.

# # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami