Un conseil des ministres sous-marin aux Maldives

Infos no image

Publié le 16 octobre 2009 par Mathias


MALE – Les membres du gouvernement des Maldives ont enfilé leur combinaison de plongée vendredi pour préparer le conseil des ministres du lendemain qui aura lieu à 6 mètres sous l’eau, histoire de rappeler au monde que cet archipel se noiera si rien n’est fait contre le réchauffement climatique.

Situées dans l’océan Indien, les Maldives sont le pays du monde le plus près du niveau de la mer (2,10m en moyenne), et donc le premier concerné par la montée des océans.

Lors de la réunion sous-marine samedi, le président Mohammed Nasheed et les ministres communiqueront par signes et grâce à des tableaux blancs. Ils signeront un appel à tous les pays du monde à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, à l’approche de la conférence de l’ONU à Copenhague, en décembre. Les pays y négocieront un accord qui succédera au protocole de Kyoto contre le changement climatique.

Le président Nasheed est un plongeur certifié mais ses ministres, qui ne se sont jamais essayés à cette pratique, ont pris des leçons ces dernières semaines, selon le président de l’Association des plongeurs des Maldives, Zoona Naseem.

Les ministres ont répété vendredi en plongeant au large de l’île de Girifushi, à une vingtaine de minutes de bateau de la capitale, Male, a précisé une responsable des services présidentiels, Aminath Shauna. Trois ministres seront absents vendredi: deux parce qu’ils n’ont pas obtenu de certificat médical pour plonger, le troisième parce qu’il se trouve à l’étranger.

Le chef de l’Etat a déjà annoncé son intention de créer un fonds destiné à acheter un nouveau territoire pour ses 350.000 concitoyens au cas où l’archipel corallien, qui comprend 1.192 îles, serait submergé. Il a promis de faire des Maldives le premier pays du monde à bilan carbone neutre (sans impact net sur le climat) d’ici dix ans.

Source : AP

# # #

Articles similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami