Le shampoing à la bouse de vache

Infos no image

Publié le 6 mars 2006 par Mathias


TOKYO (AFP) – Une bouse de vache cuite pendant une heure et soumise à pressurisation finit par dégager une douce odeur de vanille, utilisable pour fabriquer du shampoing et des bougies aromatiques, a découvert une scientifique japonaise travaillant pour le gouvernement.

Selon Mayu Yamamoto, chercheuse au Centre médical international du Japon, la bouse soumise à ce traitement dégage de la vanilline, le composé aromatique que l’on trouve dans les vraies gousses de vanille.

“C’est exactement le même composé, mais il sera difficile pour le public d’accepter de le retrouver dans des aliments, vu les récentes lois imposant de dévoiler sur les étiquettes l’origine des produits”, a commenté Mme Yamamoto.

La vanille provenant de bouses de vache, qui coûte deux fois moins cher que celle extraite des gousses de vanille, pourra en revanche servir à fabriquer du shampoing, des chandelles sentant bon, et autres produits non comestibles.

L’équipe de Mme Yamamoto espère mettre au point d’ici deux ou trois ans une machine capable de transformer plusieurs tonnes d’excréments bovins par jour. Un tel procédé contribuerait en outre à résoudre les problèmes de recyclage de la bouse de vache auxquels sont confrontés les fermiers.

Source : AFP

# #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !