Un Colombien féru d’égyptologie veut être enterré dans un sarcophage

Infos no image

Publié le 30 avril 2006 par Mathias


BOGOTA (AFP) – Un Colombien féru d’égyptologie souhaite être enterré, à l’instar du Pharaon Ramsès II dont il porte le prénom, dans un sarcophage en bois, rapporte samedi la presse locale

Notaire à Chigorodo dans le département d’Antoquia (nord-est), Ramsès Escobar Henao, 42 ans, a raconté qu’il avait hérité de son père cette passion pour l’Egypte, précisant avoir confié il y a un an à un artiste local la construction du sarcophage dont il a lui-même dessiné le modèle.

C’est lors d’un voyage aux Etats-Unis que cet amoureux de la culture égyptienne se rappelle avoir eu pour la première fois l’idée de devenir le “Pharaon de Chigorodo”. Enfant, ce dernier avait déjà eu des démêlés avec l’Eglise catholique pour pouvoir être baptisé du nom du célèbre pharaon. Aujourd’hui, il affirme vouloir être enterré dans un sarcophage pour éviter un cercueil de “mauvais goût”.

“Pour le mort, c’est toujours le moment de se soumettre à la volonté de la famille et parfois au mauvais goût pour les cérémonies funèbres”, observe-t-il, soulignant son désir d’échapper à la “décision de ses ex-épouses”. Le sarcophage qui mesure deux mètres pour un poids de 70 kilos, a été gravé à l’effigie d’un scarabée et d’un aigle, en référence à Ramsès II.

Son futur locataire, qui a lui-aussi donné des noms égyptiens à deux de ses cinq enfants, a annoncé son intention de l’exposer lors d’une tournée dans la région.

Source : AFP

#

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami