Condamnée à deux semaines de prison ferme pour des ébats sexuels trop bruyants

Infos

Publié le 2 juin 2015 par Mathias


BIRMINGHAM – Une jeune britannique a été condamnée par la justice à une peine de deux semaines de prison ferme, parce qu’elle faisait trop de bruits lors de ses ébats sexuels nocturnes. Ses voisins excédés avaient déposé plusieurs plaintes à son encontre…

Déjà rappelée à l’ordre par un tribunal pour des faits semblables, Mlle Gemma Wale vivant dans un logement social de Birmingham a été reconnue coupable de cris et d’hurlements survenus dans la nuit du 29 janvier dernier, explique une dépêche de l’AFP.

Les bruits avaient réveillé un voisin qui avait alors décidé, conjointement avec d’autres résidents de l’immeuble, de se plaindre auprès du conseil municipal de la ville. Ce dernier s’était alors saisi de la justice.

Le jugement de cette (nouvelle) affaire a été rendu ce vendredi par Emma Kelly, juge à la Cour du Comté de Birmingham. Il a condamné la jeune femme à deux semaines de prison ferme.

Comme l’a expliqué une voisine au Birmingham Mail, Mlle Wale est détestée de tout son voisinage car elle faisait très souvent trop de bruit, que ce soit avec de la musique, durant ses ébats mais aussi pendant ses disputes…

Photo d’illustration : Cosmopolitan

# # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami