Il déterrait des cadavres pour les emmener chez lui

Infos no image

Publié le 7 novembre 2011 par Mathias


NIJNI NOVGOROD – La police russe a annoncé lundi avoir découvert 29 corps momifiés chez un historien local connu de Nijni Novgorod, soupçonné de déterrer des cadavres dans les cimetières et de les vêtir avec des habits pillés dans les tombes.

Une vidéo tournée par la police dans l’appartement du suspect à Nijni Novgorod montre ce qui étaient des corps momifiés selon les enquêteurs. Les images montrent des formes ressemblant à de grandes poupées de chiffon portant robes et foulards de couleur vives et dont les visages et les mains semblent enveloppés dans des tissus.

La police n’a pas voulu identifier le suspect, mais a diffusé des photos de lui et donné son âge, 45 ans. Il est présenté comme un spécialiste reconnu de l’histoire de Nijni Novgorod, une ville située sur la Volga, à 400km à l’est de Moscou.

D’après les médias russes, l’homme était considéré comme le grand spécialiste des cimetières de Nijni Novgorod, sur lesquels il avait publié plusieurs articles. Expert linguiste de formation, il était spécialisé dans la culture celte et avait étudié 13 langues étrangères. Selon certains journaux, qui citent la police, le pilleur de tombes ne choisissait que les restes de jeunes femmes pour sa collection macabre.

Son arrestation fait suite à une longue enquête sur des profanations de sépultures dans plusieurs cimetières de la ville, selon la porte-parole de la police Svetlana Kovilina.

D’après le quotidien, « Moskovski Komsomolets », le suspect aurait été interpellé en plein cimetière, un sac d’ossements à la main. Mais le Kriminalnaïa Khronika, une publication en ligne spécialisée dans les faits divers de la région, les enquêteurs ont découvert les corps alors qu’ils avaient rendu visite au suspect pour le consulter sur les profanations.

Source : AP via Le Nouvel Obs

# # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami