Des satellites pour contrôler la production illégale de vodka

Infos

Publié le 13 juin 2012 par Mathias


MOSCOU – Des photos satellites vont être utilisées par les autorités pour contrôler la production d’alcool en Russie. Un pays où la boisson tue plus d’un demi-million de personnes chaque année.

Les photos satellites vont faire l’objet d’un usage inédit. Les autorités russes ont décidé de les utiliser pour démasquer les producteurs de vodka illégale et ceux qui dépassent les volumes autorisés, explique mercredi 12 juin le journal russe Izvestia. Ce type d’observation satellite a déjà fait ses preuves selon ce quotidien. En effet, le service fédéral de régulation du marché de l’alcool a pu repérer des contrevenants. Mais ces opérations de surveillance ont un coût élevé. Selon Boris Dvorkine, chaque photo satellite à haute résolution serait estimée à 400 euros. Cette méthode est cependant remise en question. Des juristes interrogés par Izvestia doutent de sa légalité, ils affirment que le contrôle de la production d’alcool doit s’effectuer selon des procédures bien précises.

L’an passé, le nombre de sociétés autorisées à produire de l’alcool en Russie a été réduit de moitié, mais certaines ont poursuivi leurs activités sans licence, relève Izvestia. Or, si l’alcool est un fléau, la vente illégale représente un danger encore plus considérable pour la population. Ces produits sont moins chers mais ils sont souvent frelatés avec n’importe quels produits tels que du liquide de freins, du dissolvant, des produits ménagers etc. La consommation d’alcool illégal serait directement responsable de milliers de décès chaque année.

Depuis 2005, de nombreuses mesures ont été mises en place dans le pays pour lutter contre ce “désastre national” tel que l’a qualifié Dmitri Medvedev, ex-président Russe. En effet les autorités ont déploré la consommation d’alcool de la population. Elle serait supérieure aujourd’hui à celle des 1990 après la chute de l’URSS. Des campagne de sensibilisation ont été lancées. Les horaires d’ouverture des points de vente ont été limités à 22h dans certaines villes et la vente d’alcool a été interdite aux mineurs. De plus, la police devrait bientôt s’équiper d’un détecteur, Alcolaser, qui peut repérer les vapeurs d’alcool à distance, à travers la voiture et même à une vitesse de 120 km/h.

Le dernier grand pas en matière de lutte contre l’alcool a été le référencement de la bière comme “alcool en juillet dernier (voir l’info du 25 juillet 2011). Jusqu’à ce jour elle était considéré comme un “produit alimentaire”. En Russie, l’alcool est est responsable d’un décès sur cinq et tue 450 000 personnes par an.

Source : Metronews

# # # # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !

  • Benoit

    La bière “un produit alimentaire”, c’est beau. 😛


Partager avec un ami