Cherchant à joindre son dealer, il appelle par erreur un policier

Infos

Publié le 9 décembre 2015 par Mathias


BOYLE – Un Canadien désireux d’acheter de la drogue a téléphoné à plusieurs reprises à un numéro, pensant qu’il tomberait sur son dealer, seulement la personne à l’autre bout du fil n’était autre qu’un policier…

Recevant de drôles d’appels et messages tels que “c’est ok pour 40”, un policier canadien a découvert que son numéro était très proche de celui d’un dealer résidant près de chez lui, rapporte le National Post. Cette découverte lui a permis d’arrêter le dealer partageant quasiment le même numéro de téléphone…

La semaine dernière un officier de la Gendarmerie royale canadienne a reçu plusieurs appels téléphoniques étranges à son domicile de Boyle dans l’Alberta. Las de ces appels, le policier a commencé par expliquer qu’il s’agissait d’une erreur de numéro, mais lorsque l’appelant l’a rappelé à plusieurs reprises, il a cherché à en savoir plus, en demandant l’objet des ces appels. Des messages s’apparentant à ceux d’un trafic de drogues ont alors été échangés.

L’appelant a alors déclaré vouloir parler à M. Dennis, un quarantenaire résidant à Athabasca dans le nord de l’Alberta. Cet homme ayant déjà été cité dans une affaire de trafic, les policiers ont pu obtenir un mandat de perquisition et n’ont eu qu’à se présenter à l’adresse du dealer, pour y trouver de la drogue.

Et sur place, les forces de l’ordre ont effectivement trouvé du cannabis et de la cocaïne. Arrêté, le dealer a été reconnu coupable de possession de marijuana en vue de la revendre, ainsi que de détention de cocaïne… Il sera présenté à un juge en début de semaine prochaine…

Photo d’illustration : Il est vivant

# # # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami