Un braqueur trahi par un bisou sur la joue de sa victime

Infos

Publié le 6 février 2014 par Mathias


PARIS – Un homme soupçonné d’avoir commis le braquage d’une bijouterie parisienne a été trahi à cause d’un bisou qu’il avait fait sur la joue de la bijoutière au moment de partir. Son ADN l’a trahi…

Les faits remontent à avril 2013, deux hommes cagoulés avaient braqué une bijouterie du XXème arrondissement de Paris et avaient pris en otage la gérante du magasin en la menaçant de la brûler vive si elle ne leur fournissait pas les codes nécessaires à l’ouverture des coffres. Finissant par leur donner, les deux complices ont pu remplir tranquillement leurs sacs des bijoux.

Lorsque vint le moment de partir, l’un des deux hommes a fait un bisou sur la joue de la gérante en guise “de compassion pour le calvaire qu’elle venait de subir”, comme l’explique une source policière interrogée par le journal Le Parisien. Les enquêteurs ont ainsi pu récupérer l’ADN du braqueur et après quelques mois de recherche, la police a trouvé une correspondance avec une empreinte génétique enregistrée dans le fichier national.

L’homme qui s’avère être âgé de seulement 20 ans a reconnu les faits. Il fait déjà l’objet d’une incarcération dans une prison de Nîmes où il est détenu pour d’autres faits. L’autre braqueur est toujours en cavale…

Photo : Wikimedia

# # # # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami