Un bijoutier se fait escroquer de plusieurs millions d’euros avec des billets de Monopoly

Infos

Publié le 4 octobre 2014 par Mathias


PARIS  – Un bijoutier grec a été victime d’une arnaque avec billets de Monopoly, au cours de laquelle il a perdu pour six millions d’euros de bijoux…

Dimanche dernier, un homme originaire de Grèce et vendeur de bijoux avait rendez-vous sur Paris avec deux acheteurs intéressés par quatre bagues et un collier de très grande valeur, explique le site du journal Le Parisien. Les protagonistes s’étaient mis d’accord sur un montant de six millions d’euros et la transaction devait avoir lieu dans un hôtel de la capitale.

Le vendeur devait remettre les bijoux aux deux acheteurs qui en échange, lui remettaient une malette contenant six millions d’euros en plusieurs coupures de billets de 500 euros. L’homme espérait avec l’argent liquide ne pas attirer l’œil du fisc à son retour en Grèce…

Lorsque la rencontre a eu lieu, il a donc présenté les bijoux aux acheteurs qui lui ont bien remis une malette, contenant des billets. Pour vérifier l’authenticité des billets, le vendeur grec s’est rendu dans un bureau de change, où on lui a attesté que les billets étaient bien des vrais..

Mais malheureusement pour le vendeur des bijoux, le reste de la malette était rempli de faux billets puisque les deux escrocs l’avaient remplie de billets de Monopoly…

Le vendeur s’en est aperçu quelques minutes après qu’il a dit au revoir aux deux acheteurs. Il a alors tenté de les recontacter, mais en vain. Les escrocs s’étaient « évaporés » avec les bijoux…

Comment une telle escroquerie a-t-elle pu avoir lieu ? On ne sait pas trop, peut-être que des vrais billets ont effectivement été placés dans la malette et que le vendeur en a pris avec lui pour aller les faire vérifier… Toutefois le parquet de Paris a demandé aux enquêteurs de la Brigade de Répression de Délinquance Astucieuse de mener une enquête…

Photo d’illustration : PublicDomainPicturesPixabay & Forbes

# # # # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami