Le 23 janvier serait le jour le plus déprimant de l’année

Infos no image

Publié le 23 janvier 2006 par Mathias


LONDRES (AFP) – Le lundi 23 janvier est, selon les recherches d’un éminent universitaire britannique le jour le plus déprimant de l’année.

Cliff Arnall, spécialiste de santé mentale à l’université de Cardiff, explique qu’il n’est pas arrivé à ces conclusions par hasard. Les froideurs hivernales, le temps écoulé depuis Noël, le fait que l’on ait repris le travail, que les factures des fêtes se fassent sentir, que les résolutions de nouvelle année battent de l’aile et que les perspectives de réjouissance soient maigres pour les semaines à venir: ces six facteurs, qu’il a transcrits dans une formule mathématique complexe, font ressortir le fait que le lundi le plus proche du 24 janvier est le jour le plus déprimant de l’année.

Son enquête l’a mené à interroger plusieurs centaines de personnes. Ses conclusions sont, dit-il, globalement valables pour la plupart des pays européens, le Canada et les Etats-Unis.

Vous auriez préféré ne pas le savoir? Mauvais réflexe, explique M. Arnall, qui se veut un peu spécialiste du bonheur: en se rendant compte de ce qui se passe, on peut mieux s’adapter et lutter contre le spleen.

“J’encourage les gens à l’utiliser comme un tremplin pour procéder à des changements. Cela peut les y encourager”.

Et pour nous aider à dépasser ce triste cap du 23 janvier, il a une bonne nouvelle à partager: Selon sa même formule mathématique, le jour le plus heureux de l’année est le 23 juin. Il ne reste donc plus que 151 petits jours à attendre…

Source : AFP

#

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami