Il souhaite pour blaguer la bienvenue à Cleveland aux passagers d’avions atterrissant à Milwaukee depuis 1978

Infos

Publié le 17 juin 2015 par Mathias


Travaillant sous un couloir d’avions atterrissant à Milwaukee, un Américain sème depuis 1978 le doute dans l’esprit des passagers devant y atterrir, puisqu’il leur annonce la bienvenue à Cleveland, se situant à plus de 700 kilomètres. Pour cela il a peint un grand message de bienvenue sur le toit de son lieu de travail, visible pour les avions et donc les passagers arrivant à Milwaukee…

L’histoire débute en 1978 lorsque l’assistante d’un certain Mark Gubin, photographe vivant et travaillant à Milwaukee dans l’État du Wisconsin aux États-Unis, réalisa lors d’un déjeuner sur le toit du studio d’art appartenant à Mark, que les passagers atterrissant à l’aéroport de Milwaukee près du studio, volaient à une altitude suffisamment basse pour pouvoir lire un message peint sur le toit du bâtiment, explique le site Wisconsinosity.

Mark eut alors l’idée de faire une blague aux passagers des avions atterrissant volant à basse altitude en leur annonçant la bienvenue à Cleveland (“Welcome to Cleveland”), se situant à plus de 700 kilomètres de leur ville de destination. Pour cela il a peint des lettres immenses en blanc et les a disposées sur le toit de son studio. Sa blague réalisée en 1978 continue encore aujourd’hui de piéger des passagers qui demandent fréquemment aux personnels de bord des avions si leur vol avait bien comme destination Milwaukee.

Cette blague et Mark ont déjà fait parler d’eux outre-Atlantique, puisque l’homme aujourd’hui âgé de 62 ans avait été invité sur le plateau de la célèbre émission de télévision américaine The Tonight Show.

Il raconte au site Wisconsinosity avoir reçu un jour une lettre lui expliquant que son message était outrageux et provoquait une panique pour certains passagers, mais la ville de Milwaukee ne lui a jamais demandé d’effacer le message.

Idem pour les autorités aéroportuaires et les compagnies aériennes qui ne se sont jamais plaintes de sa blague. Aujourd’hui Mark continue d’entretenir son “œuvre” visible sur Google Maps et en photos ci-dessous :

– Vu du ciel (enfin des satellites…)

– Et voici Mark posant devant sa blague démarrée en 1978 mais toujours aussi amusant 🙂

Un reportage (en anglais) de GeoBeats News a été réalisée sur cette histoire. Le voici, il est sous-titrable en français (approximatif)…

Photo : Capture d’écran Google Maps

# # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !

  • Professeur Apocalypse

    Ce mec est un génie !


Partager avec un ami