Des prisonniers bulgares se cousent la bouche pour obtenir la télévision

Infos no image

Publié le 15 juin 2006 par Mathias


SOFIA (AFP) – Deux Bulgares condamnés à perpétuité se sont cousu la bouche et ont entamé une grève de la faim pour protester contre leurs mauvaises conditions de détention et exiger notamment une télévision câblée, a annoncé le directeur de la prison de Pazardjik.

“Deux prisonniers condamnés à perpétuité se sont cousu les lèvres, mais l’un d’entre eux les a décousues mercredi pour être interviewé par une télévision”, a indiqué le directeur, Vesselin Kotzev. “J’ai essayé de le convaincre que refermer sa bouche n’était pas la bonne solution pour obtenir ce qu’il demande, car ses requêtes sont irréalistes et interdites par la loi”.

Les deux hommes avaient été condamnés pour meurtre et sont soumis à un régime sévère en prison. Un troisième condamné pour le même crime, qui a rejoint leur grève de la faim, n’a pas cousu ses lèvres afin de leur servir de porte-parole,

“Il est vrai qu’ils restent enfermés la plupart du temps, mais ils peuvent quitter leur cellule quatre à cinq heures par jour”, a expliqué M. Kotzev.

La prison de Pazardjik abrite quelque 700 récidivistes et autres condamnés pour crimes graves.

Les deux hommes qui ont cousu leur bouche ont toutefois laissé une petite ouverture pour fumer. Ils affirment que les 15 condamnés à perpétuité de la prison de Pazardjik vont se joindre à eux.

Les conditions de détention dans les prisons bulgares surpeuplées sont souvent critiqués par des organisations de défense des droits de l’homme bulgares et étrangères.

Le 16 avril 2006 un prisonnier Serbe s’était lui aussi cousu la bouche afin d’échapper à une audience au tribunal de Belgrade. Voir l’article ici

Source : AFP

# # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !