Une chauve-souris décolle avec une navette spatiale

Infos no image

Publié le 19 mars 2009 par Mathias


CAP CANAVERAL – Les sept astronautes à bord de la navette spatiale américaine Discovery ont eu un compagnon inattendu au moment du lancement dimanche dernier depuis le Centre spatial Kennedy de Floride (sud-est), a indiqué mercredi la Nasa.

Selon l’Agence spatiale américaine, une chauve-souris s’était agrippée au réservoir externe de la navette et y est restée cramponnée au moment du tir.

“Une analyse des images du lancement a confirmé qu’elle s’était maintenue au moins jusqu’au moment où la navette a quitté le pas de tir, avant que nous la perdions de vue”, indique un document de la Nasa diffusé sur le site Space.com.

“Elle a changé de position plusieurs fois pendant le compte à rebours, mais ne s’était toujours pas envolée à la fin”, ajoute le document. “Des images infrarouges montrent qu’elle était vivante et qu’elle n’a pas été congelée comme beaucoup auraient pu le penser”.

Des experts pensent qu’au moment où il était collé au réservoir (qui contenait deux millions de litres d’hydrogène liquide à très basse température) le petit animal avait une aile cassée et souffrait d’une blessure à l’épaule ou au poignet.

Personne ne sait ce qu’il est devenu, mais la Nasa pense que son aventure spatiale a été de courte durée.

“L’animal est probablement mort rapidement pendant la montée de Discovery” vers la Station spatiale internationale ISS, a indiqué un responsable de l’agence américaine.

Cette chauve-souris n’était pas la première de son espèce à tenter un voyage dans l’espace. Une de ses congénères avait été aperçue accrochée au réservoir externe de la navette Endeavour en 1996 et une autre s’était brièvement agrippée à la navette Columbia en 1998 avant de s’envoler juste avant le lancement.

Source : AFP

# # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !

  • genevieve

    Une chauve souris qui a envie de d’envoyer en l’air, quoi de plus naturel ? Le problème c’est plutôt que l’on n’a pas encore prévu le confort pour leur voyage, mais aller respirer là où y a de l’air pur en ce moment, qui ne voudrait pas y aller ?
    bien amicalement
    genevieve


Partager avec un ami