Un prisonnier se coud les lèvres pour échapper à une audience au tribunal

Infos

Publié le 16 avril 2006 par Mathias


BELGRADE – Équipé de fil, d’une aiguille et d’épingles à nourrice, un prisonnier serbe a réalisé ce que dit le célèbre dicton : “Motus et bouche cousue” puisqu’il s’est cousu les lèvres et la langue afin d’échapper à une audience au tribunal de Belgrade.

Zoran Raskovic, 27 ans, a été découvert vendredi matin dans sa cellule avec la bouche cousue par un gardien de la prison centrale de Belgrade, a rapporté samedi le journal serbe Blic.

Il est poursuivi pour le braquage d’une banque de Mladenovac, dans le centre de la Serbie, en 2003, au cours duquel il avait dérobé 112.000 euros avec cinq complices. L’aiguille et les épingles auraient été introduites illégalement dans la prison, où il est en détention provisoire, a précisé Blic.

Un chirurgien de l’établissement pénitentiaire a été appelé afin d’enlever les sutures du prisonnier, qui était toutefois trop affaibli pour se présenter devant le tribunal vendredi, après avoir perdu beaucoup de sang.

L’avocate de Raskovic a déclaré au journal Blic qu’elle était “choquée” car son client n’avait jamais été une personne “instable psychologiquement”.

“Il a sans doute voulu protester contre la durée anormale de sa détention provisoire”, a-t-elle commenté.

Source : AP

Photo d’illustration : La Pluma

# # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !