Il envoie le SWAT chez son adversaire après avoir perdu à Call of Duty

Infos

Publié le 25 avril 2014 par Mathias


LONG BEACH – Un joueur qui venait de perdre à Call of Duty a fait intervenir les forces spéciales d’intervention américaines au domicile de la personne qui venait de le battre, et ce pour se venger…

Mardi, une soixantaine d’hommes armés ainsi qu’un hélicoptère ont été mobilisés pour intervenir dans une tuerie qui avait lieu dans un domicile de Long Beach, dans l’état de New-York. Les forces spéciales, dont plusieurs membres du SWAT, avaient été envoyés suite à un appel téléphonique d’un jeune homme de 17 ans s’appelant Rafael Castillo. Ce dernier venait d’appeler la police pour expliquer avoir tué sa mère et menaçait d’autres personnes de leur faire subir le même sort.

Heureusement, cette histoire de tuerie était un canular…

En fait, l’appel avait été passé par un joueur qui venait d’être battu par Rafael au célèbre jeu-vidéo de tir Call of Duty. Mauvais perdant, l’auteur du canular a retrouvé l’adresse physique de son adversaire grâce à la géolocalisation de l’adresse IP de Rafael. Il a alors pour se venger, appelé la police en se faisant passer pour Rafael et a commencé à raconter l’histoire de la tuerie…

Lorsque les forces spéciales sont intervenues au domicile de Rafael, sa mère était dans la cuisine en train de préparer le déjeuner. La police a donc rapidement compris qu’elle avait eue à faire à une mauvaise blague…

Le FBI va enquêter pour retrouver l’auteur du faux-appel téléphonique. Il risque de graves poursuites judiciaires. L’agence fédérale nord-américaine a estimé à près de 100 000 dollars (soit plus de 72 200 euros) le coût d’une telle intervention, inutile.

Ce type de mauvaise blague est de plus en plus courant aux États-Unis et porte même un nom… le Swatting.

Merci à Emmanuel pour la suggestion de cet article !

Photo : ABC News

# # # # # #

Articles similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami