L’aéroport de Caracas instaure une taxe sur l’air respiré

Infos

Publié le 19 juillet 2014 par Mathias


CARACAS – L’aéroport international de la capitale vénézuélienne a instauré depuis le premier juillet une taxe sur l’air respiré, que doivent payer tous les passagers transitant par l’aérogare…

Ainsi chaque voyageur décollant de l’aéroport devra s’acquitter de 127 bolivars (environ 15 euros) au titre de ce que l’on peut qualifier de taxe sur “l’air pur respiré”.

Cette taxe a été mise en place dans le but de financer le coût de la nouvelle installation d’air conditionné de l’aéroport, explique un article de la BBC. Ce nouveau système utilise de l’ozone pour purifier l’air avant de le rejeter par les bouches d’aération dans l’aéroport.

Cette mesure a déclenché la colère des internautes, qui expliquent que cette taxe “abusive” n’avait pas lieu d’être compte tenu de l’état de vétusté dans lequel se trouve l’aéroport ainsi que la médiocrité des services qui y sont proposés. Par exemple l’eau dans les toilettes ne coule pas et il y a des chiens errants qui vivent dans les halls…

La question que l’on peut se poser est, la taxe sera-t-elle supprimée une fois que le coût du nouveau système d’air conditionné sera amorti..?

Photo d’illustration : Musiu Puti / Flickr

# # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami