Un prince milliardaire s’offre un Airbus A380

Infos no image

Publié le 12 novembre 2007 par Mathias


DUBAI – Aurions-nous enfin trouvé le mystérieux acheteur d’un Airbus A380 (voir notre information du 20 juin 2007) ? Peut-être et il pourrait s’agir du prince et milliardaire saoudien Walid ben Talal qui a passé lundi une commande ferme d’un Airbus 380.

Le prince Walid, neveu du roi saoudien Abdallah ben Abdel Aziz, a signé avec des responsables d’Airbus sa commande pour un A380, qualifié de “Palais volant” (Flying Palace), lors d’une cérémonie au Salon aéronautique de Dubaï. Le montant de la transaction n’a pas été précisé, mais le prix catalogue d’un A380 est de 320 millions de dollars. L’appareil sera livré au prince en 2010, selon Airbus.

Walid ben Talal, l’une des grosses fortunes du monde avec 25 milliards de dollars, est à la tête de Kingdom Holding, un empire financier à travers le monde (banque, hôtellerie de luxe, médias et tourisme).

Il est arrivé à bord d’un Boeing 747 qui s’est posé à côté d’un A380, exposé au Salon de Dubaï où le tapis rouge lui a été déroulé. Accompagné du patron d’Airbus, Thomas Enders, et de son directeur commercial, John Leahy, le prince s’est rendu sous un parasol énorme dressé sur le tarmac de l’aéroport de Dubaï, où se tient le Salon aéronautique, pour la cérémonie de signature. Le prince saoudien est monté dans l’A380 pour le visiter, et il en est ressorti pour des photos-souvenirs entouré de 12 jolies hôtesses, très maquillées, pantalon blanc moulant et tunique dorée. Avant de repartir à bord de son Boeing 747, il a dédicacé son autobiographie en arabe pour Thomas Enders, qui en possède une version anglaise.

M. Leahy a déclaré à la presse qu’il prévoyait “un minimum de 20 clients VIP (personnalités de marque) qui pourraient être intéressés par l’A380 dans le monde, et une forte proportion au Moyen-Orient”.

Depuis l’ouverture dimanche du Salon aéronautique de Dubaï, Airbus a marqué des succès devant lui assurer pour 2007 une année record en termes de commandes.

Source : Reuters

Articles insolites similaires


Commentez cet article !