Il traverse le Canada en canoë soit près de 5 200 kilomètres

Infos no image

Publié le 14 septembre 2011 par Mathias


MONTREAL – Un Canadien de 39 ans a traversé le continent nord-américain en canoë, parcourant près de 5 200 kilomètres en 130 jours et établissant un nouveau record de distance dans ce type d’embarcation.

“Je ne sais pas si mon record sera homologué car je n’ai pas pensé à contacter le livre Guinness des records” a déclaré Mike Ranta après son arrivée dans le Vieux port de Montréal, lundi. “Je n’ai réalisé qu’il y a une semaine que j’établissais un record.”

Parti le 7 mai de Rocky Mountain House, dans la province canadienne d’Alberta, à l’ouest du pays, le pagayeur a rallié Montréal, à l’est, en solitaire, seulement accompagné par son chien Spitzii. Une épopée de 5.200 km, soit 2.000 de plus que le précédent record, établi sur l’Amazone.

Mais ce n’est pas pour l’exploit sportif que Mike Ranta a pagayé entre 15 et 18 heures par jour. “Je voulais montrer aux jeunes de ma ville que si tu t’investis vraiment dans ce que tu fais, alors tout devient possible” a-t-il expliqué, dédiant son aventure au Centre d’iniative pour les jeunes d’Atikokan.

Lui-même a grandi dans cette petite ville du centre du Canada, “un endroit reculé et sauvage, parfait pour s’entraîner.”

Son parcours, depuis la North Saskatchewan River jusqu’au Saint-Laurent, a suivi celui des commerçants-voyageurs qui, jusqu’au XIXe siècle, ramenaient les fourrures depuis le Grand Nord en empruntant les cours d’eaux et les innombrables lacs du Canada.

Affrontant les eaux gelées et les rapides, Mike Ranta a quotidiennement parcouru près de 50 km, ne débarquant que pour dormir ou franchir à pied des passages difficiles. “Une nuit, trois ours sont venus rôder près de mon camp, ce qui était un peu effrayant” raconte-t-il.

Mais ce que retient surtout le navigateur, c’est la beauté des paysages traversés et la gentillesse des habitants du pays. “Les gens ont été si hospitaliers. Ce fut un plaisir absolu de les rencontrer. Certains sont devenus de bons amis.”

Mike Ranta compte repartir d’ici 4 ans, et même plus tôt s’il le peut : “Je veux aller encore plus loin: partir de Vancouver et naviguer jusqu’à Cap Breton (Nouvelle-Écosse).” Une expédition longue de plus de 7.500 km.

Source : La Dépêche

# # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami