Un « pourboire » de 14 millions d’euros !

Infos no image

Publié le 7 décembre 2007 par Mathias


LONDRES – Les neveux et nièces d’une riche veuve londonienne, décédée en 2004, contestaient devant la justice le fait qu’elle ait voulu donner en héritage 10 millions de livres sterling (14 millions d’euros) aux propriétaires d’un restaurant chinois qu’elle fréquentait souvent. Mais un juge britannique a rendu vendredi une décision avalisant la requête de la défunte, au grand dam de certains des plaignants.

Dans son testament rédigé en 1994, Golda Bechal, reconnaissante de la gentillesse que témoignaient à son égard les propriétaires de ce restaurant situé dans le nord-est de Londres, voulait qu’une forte somme soit donnée à Kim Sing Man et à son épouse, Bee Lian.

Après sa mort en janvier 2004, à 88 ans, ses cinq neveux et nièces ont demandé au tribunal d’invalider cette requête, affirmant que leur tante souffrait de démence. Ils demandaient au juge de leur donner cette grosse part d’héritage.

Mais le juge Donald Rattee ne l’a pas entendu de cette oreille. Pour lui, cette vieille dame était triste et seule depuis la mort de son mari et de son fils Peter, à l’âge de 28 ans. Ces restaurateurs sont un peu devenus sa nouvelle famille. Ils étaient partis en vacances ensemble et elle venait souvent dans leur restaurant, ce qui explique son geste.

Source : AP

# #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami