La police confond son tatouage avec un pistolet et tente de l’arrêter

Infos

Publié le 20 mars 2014 par Mathias


NORRIDGEWOCK – Un homme a été réveillé par la police venue l’arrêter à son domicile parce qu’il aurait menacé des ouvriers avec un pistolet. Il s’agissait en réalité d’un tatouage représentant une arme et non une vraie…

Michael Smith, un Américain vivant à Norridgewock dans l’état du Maine travaille de nuit. Jeudi matin alors qu’il dormait, il a été réveillé par des ouvriers venus abattre des arbres près de sa maison. Il est alors sorti de chez lui pour se plaindre du bruit généré par la découpe des arbres à la tronçonneuse.

L’homme possède plusieurs tatouages dont un sur le ventre qui représente un pistolet. Quand les ouvriers ont vu Michael sortir de chez lui torse nu pour leur « crier dessus » et leur demander d’arrêter de couper les arbres, ils ont cru qu’il les menaçait avec son « pistolet » et ont appelé la police…

Quelques minutes plus tard, Michael a été une nouvelle fois réveillé, mais cette fois par un groupe d’intervention de la police armé jusqu’aux dents, qui avait encerclé et bloqué toutes les issues de sa maison. Les forces de l’ordre ont alors demandé à l’homme  par l’intermédiaire d’un mégaphone, de sortir de sa maison, ce que Michael fit sans broncher.

Ce n’est qu’une fois à l’extérieur et toujours torse nu que les policiers ont compris l’énorme erreur qui avait été faite par les ouvriers… Les policiers ont déclaré que, compte tenu du manque d’informations qu’ils avaient reçues, ils ont préféré prendre toutes les mesures nécessaires, bien que le déploiement des forces de l’ordre n’ait été surestimé…

Photo :  David Leaming/Morning Sentinel

 

# # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami