La boulette qui valait 1 million de dollars

Infos no image

Publié le 14 août 2007 par Mathias


AUSTIN – Un Américain réclame 1 million de dollars à un fleuriste pour avoir envoyé à son domicile une lettre de remerciements pour la commande d’une douzaine de roses destinée à son amante, que sa femme a découvert par inadvertance.

Le client, Leroy Greer, affirme que ce message a brisé son mariage. Il a porté plainte le 6 août devant un tribunal du Texas (sud) contre l’entreprise « 1-800 Flowers ».

M. Greer avait commandé en avril par téléphone auprès du fleuriste une douzaine de roses et une peluche pour un montant de 100 dollars afin de les offrir à sa maîtresse.

Mais plusieurs mois plus tard, le fleuriste avait envoyé un message au domicile de M. Greer pour le remercier d’avoir fait cette commande et lui proposer une réduction sur ses futurs achats.

La lettre a été découverte par sa femme qui a appelé le fleuriste pour obtenir des éclaircissements. L’entreprise lui a alors faxé une copie du reçu accompagné de la note adressée par son mari à sa maîtresse, ainsi que le nom et l’adresse de cette dernière.

« Je voulais juste te dire que je t’aime et que tu comptes beaucoup pour moi », disait le message du mari infidèle.

La femme de M. Greer a depuis réclamé le divorce, utilisant ce message comme preuve de l’infidélité de son mari et réclamant une répartition de leurs biens la favorisant, selon le plaignant.

De son côté, M. Greer a porté plainte contre le fleuriste, notamment pour rupture de contrat. Il insiste sur le fait qu’un représentant lui avait assuré qu’aucune trace écrite de sa commande ne serait envoyée à son domicile ou son bureau.

Le groupe de livraison, contacté par la revue des avocats américains (American Bar Association Journal), a indiqué « prendre les affaires liées à ses clients au sérieux », mais a ajouté: « nous ne sommes pas responsables des comportements individuels ».

Source : AFP

#

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami