Des militaires s’endorment sur les codes de lancement d’un missile

Infos no image

Publié le 25 juillet 2008 par Mathias


MINOT – Un équipage de l’Armée de l’air américaine va être sanctionné pour s’être endormi pendant qu’il gardait les codes de lancement d’un missile nucléaire, heureusement désactivés et sécurisés, a annoncé jeudi l’US Air Force.

La “sieste” inopportune des quatre membres de l’équipage en charge des codes s’est produite le 12 juillet sur la base aérienne de Minot dans le Dakota du Nord (nord).

“Une enquête a permis de déterminer que des matériels secret défense n’ont pas été compromis”, a indiqué un porte-parole de l’Armée de l’air, le lieutenant-colonel Mike Paoli, tout en soulignant que les matériels étaient désactivés et n’auraient pas permis de lancer un missile.

L’équipage n’a de plus jamais quitté un périmètre sécurisé et les codes eux-mêmes, inutilisables en l’état parce qu’ils avaient été changés, se trouvaient dans un ordinateur protégé, a expliqué le porte-parole.

C’est un des membres de l’équipage qui a rapporté l’incident.

“Il s’agit d’un problème de procédure. Mais quand vous manipulez des armes nucléaires, toutes ces procédures sont des étapes dans le processus de sécurisation, et elles sont importantes”, a rappelé le lieutenant-colonel Paoli.

Cet épisode est d’autant plus embarrassant pour l’Armée de l’air qu’il fait suite à une série d’incidents plus graves. L’an dernier, un bombardier B-52 avait traversé les Etats-Unis avec à son bord des missiles de croisière à tête nucléaire, chargés par inadvertance et à l’insu de l’équipage.

En mars, l’Armée de l’air avait reconnu avoir envoyé par erreur des composants de tête nucléaire à Taïwan.

Robert Gates, le ministre de la Défense, avait alors pris la décision exceptionnelle de limoger les deux plus hauts responsables civil et militaire de l’Air Force.

Source : AFP

# # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami