À 15 ans, il vend des sucreries à ses camarades pour payer ses futurs frais de scolarité à l’université

Infos

Publié le 21 novembre 2014 par Mathias


SALFORD – Un jeune homme de 15 ans est menacé d’être renvoyé de son lycée parce qu’il y vend illégalement des sucreries à camarades, afin de financer ses futurs frais de scolarité universitaire…

Âgé de seulement 15 ans, Tommie Rose a monté une petite entreprise de revente de sucreries et de chocolats dans son lycée. Mais le jeune homme qui réside à Ordsall dans la banlieue de Manchester risque d’être renvoyer de son établissement à cause de ce commerce illégal et contraire à la “politique de nourriture saine” mise en place au lycée de Buile Hill, fréquenté par Tommie.

Le jeune entrepreneur a commencé à vendre des sucreries à l’âge de 11 ans. Cela lui avait d’ailleurs valu une exclusion de son collège. Mais ne se laissant pas abattre, il a renouvelé l’expérience dans son nouvel établissement.

Il a même développé son entreprise au point d’avoir aujourd’hui “deux employés” pour l’aider à vendre ses sucreries, qu’ils paient 5,50 £ par jour soit près de 7 euros.

Sa “petite-entreprise” qui ne connaît pas la crise, lui aurait permis de gagner 14 000 £ soit plus de 17 600 euros. Mais voila comme le rapporte le site du Mirror, Tommie est menacé d’expulsion définitive de son lycée pour son activité.

Pourtant Tommie fait tout ça pour une raison “noble”. Contrairement à ce qui pourrait être pensé, le jeune homme de 15 ans ne compte pas utiliser cet argent pour s’acheter des jeux-vidéos ou tout dépenser en soirée, non, Tommie va utiliser ses bénéfices pour payer ses futurs frais de scolarité à l’université.

En effet, il explique espèrer intégrer un cursus universitaire de 3 ans à Cambridge ou Oxford, où se trouvent de prestigieuses universités anglaises. Mais le coût de ces trois années est estimé à 27 000 pounds soit plus de 34 000 euros.

Le jeune homme est soutenu par ses parents qui ont les moyens de lui payer “uniquement” la première année d’études mais pas les deux suivantes. Et c’est pour cela que Tommie a ouvert son petit commerce, certes illégal.

Il espère donc ne se faire renvoyer et pouvoir continuer à vendre ses sucreries pour financer ses futures études… Et c’est tout ce qu’on lui souhaite 🙂

Qu’en pensez-vous ? Comprenez-vous sa démarche ou pensez-vous qu’il devrait être exclu ?

Photo : Mirror

# # # # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !


Partager avec un ami