Des billets d’avion calculés selon le poids des voyageurs

Infos

Publié le 4 avril 2013 par Mathias


APIA – La compagnie aérienne Samoa Air a lancé un billet d’avion dont le prix augmente avec le poids du voyageur. Le directeur de la compagnie y voit le “concept du futur”…

Il y avait un prix à payer en fonction du poids des bagages, il y aura désormais le prix selon son propre poids. La compagnie aérienne Samoa Air (Polynésie) a lancé hier son opération “Ne payez que ce que vous pesez”, avec un prix du vol qui augmente en même temps que les kilos transportés, à savoir ceux des bagages et de la personne.

En réservant leurs billets, les clients de la compagnie samoane devront renseigner leur poids. Et seront pesés au moment de l’embarquement, pour éviter toute fraude des utilisateurs. “Avec Samoa Air, vous êtes maître du prix de votre ticket”, poursuit la compagnie. En fonction de la destination, le prix oscille entre 34 centimes et 72 centimes d’euros par kilo.

Chris Langton, le directeur de Samoa Air, voit là le “concept du futur”. “Tous ceux qui ont voyagé ont déjà eu l’impression de payer pour moitié le billet de leur voisin”, poursuit le directeur. Il l’assure : les premiers retours des usagers sont positifs, les familles ayant été “agréablement surprises”, notamment par le prix des billets de leurs enfants, désormais moins cher.

Samoa Air, lancée l’an dernier, dessert surtout les îles pacifiques, une région où de nombreux passagers pourraient être refusés pour surcharge pondérale. Les Samoa font régulièrement partie du Top 10 des pays au plus lourd poids moyen par habitant. 80% des Samoans âgés de plus de 15 ans sont en surpoids. En 2010, plusieurs compagnies, dont Air France, avaient décidé de facturer 75% du prix d’un second siège aux passagers obèses.

Cette pratique n’est pas seulement réservée aux avions puisqu’en Allemagne, un hôtel pratique également une tarification variable en fonction du poids du client… Lire l’info du 17 mars 2006.

Source : Metro France

# # #

Articles insolites similaires


Commentez cet article !